Comment bien choisir son chauffage d’appoint ?

Dans une habitation mal chauffée, disposer d’un chauffage d’appoint s’avère nécessaire pour contrer rapidement les basses températures. Ce dispositif complémentaire au chauffage se présente sous différents types, il peut fonctionner par électricité ou par combustible. Pour faire le bon choix adapté à ses besoins, quelques critères méritent d’être étudiés de plus près.

Comment faire le choix du type de chauffage d’appoint ?

Un chauffage d’appoint peut se présenter sous différents modèles selon l’alimentation : électrique, fioul et gaz. Le choix de modèle influe grandement sur le confort. Un modèle électrique est préférable sur la question de l’odeur, car un modèle à gaz ou à fioul peut dégager une odeur désagréable. D’ailleurs, ces modèles qui dégagent du dioxyde de carbone sont déconseillés aux familles avec un enfant en bas âge. À noter que même si le modèle électrique ne dégage pas d’odeur, son énergie est nucléaire. Sinon, il faut aussi penser à la facilité d’utilisation, le chauffage d’appoint doit disposer d’un système simple avec de multiples options de paramétrage. Du côté de l’esthétique, il faut penser au modèle offrant un panel de possibilité.

Quelle surface le chauffage d’appoint doit-il chauffer ?

La taille de la pièce à chauffer est très importante lorsqu’il faut choisir son chauffage d’appoint. Chaque type de chauffage n’a pas les mêmes capacités face à une pièce de même taille. Si le chauffage d’appoint est prévu pour une pièce de petite taille, alors un modèle électrique est tout à fait adapté. Le modèle électrique a la particularité de chauffer rapidement une pièce. Dans le cas d’une salle de bain, un radiateur électrique peut faire monter très rapidement la température. En revanche, s’il est question d’une pièce assez large, le chauffage d’appoint au gaz et au fioul est recommandé notamment pour un garage. Ces derniers proposent un plus grand confort thermique.

Quelle est la consommation d’énergie du chauffage d’appoint ?

La consommation énergétique est déterminante, si elle est très grande, il s’agit d’un investissement à risque. En général, la puissance nécessaire pour chauffer un m² est de 100 W. Mais tout dépend de la qualité d’isolation de la maison, une puissance de 2 400 W peut suffire à chauffer une pièce de 30 m². Sur ce point, le chauffage d’appoint au gaz ou au fioul est plus économique par rapport à un modèle électrique. Un modèle à gaz ou à fioul coute 0,12 euro/kWh tandis qu’un modèle électrique est de 0,15 euro/kWh. En outre, il faut prendre en compte les déplacements, des modèles à roulette légère sont prévus à cet effet.